•  

    Un orage au loin

    pluie de fleurs d'olivier

    et gouttes clairsemées

     


    1 commentaire
  •  

    J'ai écouté, l'oreille tendue,

    le chant soyeux de l’orge

    sous les rafales du vent.

     


    4 commentaires
  • Un « Didon et Enée » de Purcell et Atsuki Sakaï délirant, déjanté, loufoque, jouissif, mais devenant de plus en plus noir en évoquant de sombres drames contemporains.

    Extraordinaire mise en scène de Franck Chartier, aux baguettes Emmanuelle Haïm et Atsushi Sakaï.

    Magnifique.

    Vu sur Arte concert


    3 commentaires
  • Je connaissais Anne-Marie Garat pour avoir lu sa magnifique trilogie – qui me fait la comparer à Zola : « Dans la main du diable », « L’enfant des ténèbres », « Pense à demain ». Aussi j’ai acheté son « Humeur noire » dès que j’en ai entendu parler. Récit engagé où l’auteure, partant d’un cartel vu au musée d’Aquitaine, en vient à écrire les histoires fouillées de l’esclavage, de la ville de Bordeaux, tout en nous racontant sa propre histoire, et celle de sa famille. Tout cela passionnant, de son écriture dense, dynamique, engagée, percutante, et que l’humour recadre. Et l’on se réjouit qu’elle ait renoncé à l’action directe…au profit de l'écriture.

     


    votre commentaire
  • J’ai trouvé cette belle définition de la laïcité dans le dernier Charlie Hebdo. C’est de Delphine Horvilleur, rabbin, citée dans sa chronique  par Yann Diener :

    « Elle empêche une foi ou une appartenance de saturer tout l’espace. »


    1 commentaire
  • J'ai découvert Mithridate, de Racine, donné sur la 5 sous forme de film de théâtre. Mise en scène très dépouillée d'Eric Vigner, beauté épurée du décor et des costumes qui m'ont fait penser à la fois au théâtre japonais et au sculpteur Brancusi: la ressemblance du visage de l'actrice avec "Mademoiselle Pogany" et  sur la scène une  colonne sans fin du même artiste - colonne des tourments sans fin?

    La diction très articulée des alexandrins, très claire, par les acteurs laisse les sentiments s'exprimer pleinement.

    J'ai beaucoup aimé.

    https://www.france.tv/spectacles-et-culture/theatre-et-danse/2294895-mithridate-de-jean-racine-au-theatre-national-de-strasbourg.html

     


    3 commentaires
  • Grand vent de sud

    les hérons sont parapentes -

    suis plaquée au sol.


    1 commentaire
  •  Thème proposé cette année 2021par le printemps des poètes.

     

    J’ai vu des nuages légers,

    J’ai eu envie de m’évader

    Du cercle de la Terre.

    Rêve d’un ailleurs chaleureux,

    D’un monde plus respectueux.  

    Acceptant la contrainte

    D’une liberté plus restreinte

    - Car un être humain ça s’empêche.

    Fuir la vulgarité,

    Pouvoir continuer à vibrer.

    Désir d’un monde meilleur.

     

     


    2 commentaires
  • Plus de ciel, plus de terre

    que la pluie -

    et l'être humain?


    2 commentaires
  •  

    Esseulée dans le marais

     

    d’un noir et blanc immaculés

     

    en attente d’âme sœur ?


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires