• J’ai retrouvé dans mes bouquins « La compagnie des eaux », de Jacques Perret. J’avais dû commencer à le lire, jeune, et en être agacée. Je manquais de bouteille. A présent  je me suis bonifiée. Lestée d’une culture superficielle mais assez large, m’étant renseignée sur le parcours de l’auteur, et ayant commencé à naviguer au temps de la marine en bois – mais oui – je suis à même de savourer à sa juste valeur  ce grand cru d’humour érudit qui ne laisse nul arrière-goût vulgaire.

    Excellente lecture pour navigateurs (les autres ne peuvent tout comprendre) confinés.


    1 commentaire
  • Pour la Semaine de la langue française et de la francophonie, dix mots sont proposés en lien avec le thème de cette année: "Au fil de l'eau". On peut en faire ce qu'on veut.

    J'ai écrit ce texte:

    A travers la vitre mouillée j’aperçois le jardin englouti sous l’ondée. Les buissons semblent une mangrove, esquisse d’aquarelle par un pinceau fluide. De nerveuses gouttes spitantes rebondissent sur l’allée, formant des ruisselets qui emportent à vau-l’eau quelques miettes de pain délaissées des oiseaux. Quittant mon oasis, je vais le nez en l’air pour recevoir sur le visage la douche bienfaisante, et marche dans une flaque. Plouf ! Me voilà bien trempée, du haut jusques en bas.


    2 commentaires
  •  

      2 fois 0, ou 0 et 0,

    mais pas

    2 fois 2, ni 2 et 2

     

     Bonne année 2020 quand même

    Sans additions, ni multiplications,

    Juste des rêves  à profusion.

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    2019

     

    Je souhaite à chacun

    pour l’année 2019,

    des bonheurs légers et frais

    comme le sont ces perles de rosée.


    votre commentaire
  • Si réfléchir

    C’était fléchir encore

    Accepter de ployer

    En les examinant

    Nos raideurs spirituelles

    Les assouplir à neuf ?

     

    Je vous souhaite une année 2018 riche de réflexions.


    1 commentaire
  •  

    2017

     

    Je souhaite que vous ayez,

    En cette nouvelle année

    Moins de dix-sept distribils

    Et des bonheurs au moins deux mille.


    3 commentaires
  • Chers administrateurs,

    Antan, je fus fourmi, je grattouillais avec ardeur, non la guitare, mais le « papier », de mon clavier.

    A présent cigale je suis, ne gratte plus que mon gosier.


    4 commentaires
  • Je vous parle parfois du bonheur profond que le chant me procure. Voici tous les airs que j'ai appris depuis Septembre! Cela ne veut pas dire que je les chante bien, mais j'aurai pénétré la musique autrement que par la seule écoute.

     

    MONTEVERDI

    Si dolce’l tormento

     PURCELL

     Mystery / Secresy’s / The plaint / mort de Didon

     SCARLATTI

     O cessate

     HAENDEL

     Ch’io mai / Ombra mai fu / Laschia qu’io pianga

     GLUCK

     Che faro senza Euridice

     MOZART

     Agnus dei  / Ave verum

     BELLINI

     Dolente imagine

     BRAHMS

     Sapphische ode / Wiegenlied

     BERLIOZ

     Villanelle

     VERDI

     More Eliza / In solitaria / Il poveretto

     

     

     

     


    7 commentaires
  • J'ai vibré au rythme de mes humeurs, de mes folies, au rythme des mots. Des artistes, aussi, m'ont fait vibrer. D'où le titre de mon dernier recueil, que je suis fière de vous présenter ici:

    VIBRATIONS


    7 commentaires
  • Un bel hommage à l’Opéra-comique, à ses « fans » qui recueillent quelques objets mythiques ou pas, pendant les travaux de rénovation. Bel hommage - de petites animations,  rendu par de talentueux élèves de l’école Estienne.

    A voir ici :

    http://www.opera-comique.com/fr/garde-meuble


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique