• Si réfléchir

    C’était fléchir encore

    Accepter de ployer

    En les examinant

    Nos raideurs spirituelles

    Les assouplir à neuf ?

     

    Je vous souhaite une année 2018 riche de réflexions.


    1 commentaire
  •  

    2017

     

    Je souhaite que vous ayez,

    En cette nouvelle année

    Moins de dix-sept distribils

    Et des bonheurs au moins deux mille.


    3 commentaires
  • Chers administrateurs,

    Antan, je fus fourmi, je grattouillais avec ardeur, non la guitare, mais le « papier », de mon clavier.

    A présent cigale je suis, ne gratte plus que mon gosier.


    4 commentaires
  • Je vous parle parfois du bonheur profond que le chant me procure. Voici tous les airs que j'ai appris depuis Septembre! Cela ne veut pas dire que je les chante bien, mais j'aurai pénétré la musique autrement que par la seule écoute.

     

    MONTEVERDI

    Si dolce’l tormento

     PURCELL

     Mystery / Secresy’s / The plaint / mort de Didon

     SCARLATTI

     O cessate

     HAENDEL

     Ch’io mai / Ombra mai fu / Laschia qu’io pianga

     GLUCK

     Che faro senza Euridice

     MOZART

     Agnus dei  / Ave verum

     BELLINI

     Dolente imagine

     BRAHMS

     Sapphische ode / Wiegenlied

     BERLIOZ

     Villanelle

     VERDI

     More Eliza / In solitaria / Il poveretto

     

     

     

     


    7 commentaires
  • J'ai vibré au rythme de mes humeurs, de mes folies, au rythme des mots. Des artistes, aussi, m'ont fait vibrer. D'où le titre de mon dernier recueil, que je suis fière de vous présenter ici:

    VIBRATIONS


    7 commentaires
  • Un bel hommage à l’Opéra-comique, à ses « fans » qui recueillent quelques objets mythiques ou pas, pendant les travaux de rénovation. Bel hommage - de petites animations,  rendu par de talentueux élèves de l’école Estienne.

    A voir ici :

    http://www.opera-comique.com/fr/garde-meuble


    2 commentaires
  • VOEUX

     

     

     

     

     

     

     

    Je vous souhaite de passer en douceur d’une année à l’autre.

    Que la minuit vous soit une heure aussi exquise

    que celle de Paul Verlaine.

    Que tous vos vœux se réalisent.

    Le mien sera modeste, et vain :

    ce serait de la chanter bien.

     Mais Philippe Jaroussky.

     

    La lune blanche
    Luit dans les bois ;
    De chaque branche
    Part une voix
    Sous la ramée ...

    Ô bien-aimée.

    L'étang reflète,
    Profond miroir,
    La silhouette
    Du saule noir
    Où le vent pleure ...

    Rêvons, c'est l'heure.

    Un vaste et tendre
    Apaisement
    Semble descendre
    Du firmament
    Que l'astre irise ...

    C'est l'heure exquise.

     


    5 commentaires
  • Amis qui me lisez, si je ne prends plus le temps de vous lire, ni de prendre la plume, c'est que, comme cigale, je chante. J'ai retrouvé un professeur et ma passion a refleuri, dévorante. Peut-être il y aura concert...


    3 commentaires
  •  

    REGARDS

     

     

    J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie d'un deuxième recueil de mes textes. Ce sont les REGARDS que j'ai posés sur les chemins, les bords de Gironde, le jardin. Des méditations, aussi.

    J'aime bien ce format et la qualité de l'impression. Malheureusement quelques erreurs sont passées au travers des relectures. Veuillez les excuser...

    On peut le lire à l'ancienne, sur papier, ou en e-book.

    A  commander chez TheBookEdition


     

     

     

     


     

                                                                           


    6 commentaires
  • Je l’ai reçu ce matin. Je ne l’avais pas encore ouvert quand j’ai appris la terrible nouvelle. Je te rends hommage Charlie Hebdo, impertinent, vulgaire, parfois insoutenable – qui met le doigt où ça fait mal. Journal oh combien courageux. Oui, on peut rire de tout. Cela dérange, et cela fait réfléchir. Dessinateurs surdoués, hommage à vous. Écrivains de bons mots, hommage à vous. Mais ce que l’on sait moins, c’est que Charlie est aussi un vrai journal, avec d’excellents articles de fond, d’excellents chroniqueurs. On y dit ce qu’on pense, et l’on y pense souvent fort juste.

    J’ai mal, Charlie ! Vive la liberté. Vive la laïcité. Hommage à ceux qui sont tombés pour vous.


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique