• VIOLONCELLE

    [Écoute à la radio d’un concerto pour violoncelle seul de Bach par Jean Guilhem Queyras]

     

    Titillement exacerbé.

    De l’aigu, du pointu

    Tellement profond et tendre,

    Coule dans les oreilles

    Comme peluche de soie.

    Le violoncelle comme une moelle,

    Perfusion de bonheur en pleine chair,

    Paroxysme qui dure, orgasme déroulé.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Mai 2010 à 08:26
    Mamie Claude

    Que ceci est bien dit, merci Nounedeb.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :