• ETRE OU NE PAS ETRE UN HAIKU

    En réponse à un commentaire de Lenaïg sur les haïkus: Ce que je recherche, c’est fixer une émotion par une écriture brève, belle, qui libère l’imagination et si possible riche de sens. Et je pense être là dans l’esprit du haïku. Parfois la contrainte 5/7/5 me convient, sinon je m’en évade. Voici ce que j’ai écrit ce matin :

     

    Gelé ce matin

    Le chemin croustille :

    Toast de lune.

    Ou bien :

     

    Gelé ce matin,

    Tout blanc, le chemin croustille

    Comme un toast de lune.

    Je préfère le premier, qui m’est venu très facilement. Pour respecter la contrainte, j’ai jonglé pas mal avec les mots pour y arriver. Qu'en pensez-vous?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Mardi 30 Novembre 2010 à 22:48
    Le Bloguscribe.

    Le premier, par sa spontanéité est indubitablement le plus beau.

    En quoi les mots devraient-ils obéir à une métrique pour décrire la nature et un état d'esprit, alors même que la nature n'a de cesse d'inventer de nouvelles règles pour nous offrir plus de beauté?

     

    12
    Dimanche 28 Novembre 2010 à 15:41
    Marie DUVAL

    Bonjour

    J'aime particulièrement ce blog. Comment rentrer en contact NON VIRTUEL avec vous ??

     

    vous allez vous dire : "ah strange question par les temps qui courent et qui galopent"... mais je la pose qd même.

    bon dimanche !

    marie

    11
    Samedi 27 Novembre 2010 à 18:19
    butterfly

    Re 

    Non pas du tout j'ai une formation scientifique et je jongle avec, j'ai la bosses des Maths entre autres .....C'est avec le Haïku et le décompte des syllabes que j'ai des soucis dans les comptes presque à chaque fois que j'en lis......Mais je m'y essaie aussi toujours en restant dubitative sur certains comptes il me faudrait un maître Haïku..Bonne soirée

    10
    Samedi 27 Novembre 2010 à 13:14
    butterfly

    J'ai toujours un souci en comptant les syllabes ...... Bonne journée 

    9
    Samedi 27 Novembre 2010 à 12:26
    Brunô

    Bonjour Noune

    Je te donne mon avis, qui ne t'engage à rien : le premier est très poétique et ouvre à l'interprétation sans décrire, donc bien dans l'esprit du Haïku mais c'est un poème court pour les intégristes, ici 5/5/3, par ailleurs excellent pour moi.

    Le second, a la forme du Haïku 5/7/5 mais perd de son impact car il devient une phrase poétique. Si tu l'acceptes, tu pourrais la transformer pour lui rendre le sens du premier en y alliant la forme du haïku, par simple permutation:

    Comme un toast de lune

    Tout blanc le chemin croustille

    Gelé ce matin

     

    Voilà ce que j'en pense et si je devais choisir  je conserverais le poème court  n° 1 et le haïku n°3.

    Gros bisous, amitiés

    brunô

    8
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 19:05
    Mamie Claude

    C'est Brunô mon maître, à la naissance de mon blog, qui m'avait enseigné que l'art de l'Haïku était de décrire l'évanescence d'une image sans la décrire. Et tu as fort raison, notre imagination doit travailler et imaginer à son gré ! Il est vrai que je passe en temps fou à chercher des images ou tableaux, mon dossier "documents" est envahi. Pour les musiques, je suis comme toi, je frme HP car cela m'empêche de me concentrer sur vos si beaux écrits à toutes et tous. Gros bisous ma Noune.

    7
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 18:07
    ADAMANTE

    Je préfère aussi le premier, il va droit au but en laissant l'ouverture. La contrainte nous mène parfois vers l'essentiel et là le haïku s'illumine. Adamante

    6
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 17:34
    Lenaïg Boudig

    Bonsoir Noune. Je n'en pense que du bien et suis contente de lire cette nouvelle page, où tes haïkus sont aussi beaux que ton premier sur le sujet. Merci pour la précision sur le principe du haïku et ta jolie et claire définition. Bise !

     

    5
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 17:27
    Alice

    Je préfère le premier, parceque plus sobre. c'est vrai que l'on peut écrire des formes brêves sans se contraindre à la forme exacte du haïku. Cela ouvre plus de possibilités d'écrire. Amitiés

    4
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 17:09
    jill-bill.over-blog.

    Bonsoir nounedeb.... Je prendrais bien un toast de lune avec de la gelée...Merci, le premier est bien bon... L'autre plus long n'est pas mal non plus....   Bises de jill à son capitaine 43 

    3
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 16:53
    Arlette Philbois

    Je suis un peu comme toi la spontanéité de nos mots se place d'eux même en (5/7/5)... j'avoue que j'aime en faire de temps en temps... le tiens est très beau... ma préférence le premier bisous

    2
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 16:09
    Mamie Claude

    Bravo Noun ! mais il manque l'image (photo, croquis ou peinture) faudrait voir à chercher une peu  ce serait encore plus joli !!! Gros bisous

    1
    Vendredi 26 Novembre 2010 à 13:51
    Tricôtine

    j'aime les deux.... ils croustillent et mes sens sont en émoi... le toast de lune avec du beurre !!! et de la gelée de pomme c'est un Haïku vitaminé pour le matin frisquet !! bizzzoux... je me sauve vers mon "frigor "à moi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :