• ALPHONSE DAUDET

     

    Je viens de relire avec grand plaisir "Les lettres de mon moulin". Ce texte est tiré de "En Camargue"; j'aurais pu le placer dans la rubrique La Lune...Comme ici, en bord de Gironde, le ciel y est une vaste et profonde coupole où la lune joue un rôle de star.

    " ...Tout à coup j'éprouve un tressaillement, une espèce de gêne nerveuse, comme si j'avais quelqu'un derrière moi. Je me retourne, et j'aperçois le compagnon des belles nuits, la lune, une large lune toute ronde, qui se lève doucement, avec un mouvement d'ascension d'abord très sensible, et se ralentissant à mesure qu'elle s'éloigne de l'horizon..."


  • Commentaires

    2
    Dimanche 9 Septembre à 10:45

    Je fus longtemps fascinée par "L'homme à la cervelle d'or". Merci pour cet extrait d'un autre amoureux de la lune.

    1
    Lundi 3 Septembre à 14:05
    Suzâme
    Merci pour ce bel extrait. J'étais folle de Tartarin et du Petit Chose...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :