• UN DIMANCHE A LA ROCHELLE

     

    Traverser sans frémir

    Un flot discontinu

    De marathoniens blêmes.

    Se laisser enchanter

    Par la pure folie, la folle poésie

    D’un spectacle de clowns.

    Baigner, lors du retour

    Dans l’ambiance incroyable

    D’un ciel si chaotique

    Que trois soleils couchants,

    Dans d’autres azimuts,

    Faisaient perdre le nord.

    Dernière nuée enfin,

    Couleur de prune sombre

    Avant de basculer pour de bon dans la nuit


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Lundi 29 Novembre 2010 à 16:52
    Mamie Claude

    J'aime beaucoup ta couleur sombre, c'est tout à frai vrai, j'ai vu cela dans le Mercantour. Merci pour ce flamboyant récit d'une belle journée. Gros bisous

    2
    Dimanche 28 Novembre 2010 à 22:23
    Tricôtine

    tout est magique ce soir... la lune s'est levée du bon pied... trois fois plus de lumière, et tout est décodé !!! hihi  te voilà revenue, pas échouée ni ensevelie dans la foule de la Rochelle!! gros bizzzoux Noune à demain.... ça sulfure à la lampe à carbure... bonne nuit violine et douce  

    1
    Dimanche 28 Novembre 2010 à 20:49
    Moog

    la couleur prune de tes nuages au crépuscule, qu'elle est belle !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :