• TU N'ETAIS...

    Pour Les Impromptus Littéraires:

    Tu n'étais pas trop fait pour vivre

    Pourtant tu as  mené ta barque

    Préférant un bon vent arrière

    Que d'aller à contre-courant.

    Bien sûr tu as rêvé des îles

    Et abordé à quelques unes.

    Tu as bien aimé la tempête

    Mais quand tu étais à l'abri.

    Tu as beaucoup aimé la mer

    Calme plutôt que moutonnière.

    A faire des nœuds avec des bouts

    Tu en as fait avec ta vie.

    A présent tu es au mouillage

    Pourquoi lever l'ancre demain

    Quand la solitude t'agrée?

    Ta seule trace est un sillage

    Dont il ne restera plus rien

    Arrivé au bout du voyage.

    Tu n'étais pas trop fait pour vivre,

    Et tu as navigué. C'est bien?


  • Commentaires

    2
    Jeudi 6 Février 2014 à 22:35

    Une navigation mélancolique et lucide. Merci, Noune.

    1
    Jeudi 6 Février 2014 à 08:37
    m'mamzelle Jeanne

    il faut peu de mots pour décrire une vie..
    Et pourtant, tu me sembles avoir bien remplie la tienne !
    Bravo pour ce joli texte..  merci pour ton passage chez moi !
    Que ta journée soit belle

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :