• THEODORE DE BANVILLE

    Lui aussi a écrit sur la Lune:

     

    Avec ses caprices, la Lune

    Est comme une frivole amante :

    Elle sourit et se lamente,

    Et vous fuit et vous importune.

     

    La nuit, suivez-là sur la dune,

    Elle vous raille et vous tourmente ;

    Avec ses caprices, la Lune

    Est comme une frivole amante.

     

    Et souvent elle se met une

    Nuée en manière de mante ;

    Elle est absurde, elle est charmante ;

    Il faut adorer sans rancune,

    Avec ses caprices, la Lune.


  • Commentaires

    1
    Mardi 21 Septembre à 11:34
    Un amoureux de la Lune, comme vous !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :