• SAINT JOHN PERSE

    A toi,Brunô, et vous, amis Croqueurs, aimez-vous les oiseaux? Aimez-vous la peinture? Aimez-vous Braque? ( Brahms aussi, mais c'est hors sujet...), alors peut-être aimerez-vous ce passage extrait de l'oeuvre magnifique de St. John Perse: "Oiseaux" ; hommage à l'animal autant qu'au peintre.

      L’oiseau succinct de Braque n’est point simple motif. Il n’est point filigrane dans la feuille du jour, ni même empreinte de main fraîche dans l’argile des murs. Il n’habite point fossile, le bloc d’ambre ni de houille. Il vit, il vogue, se consume – concentration sur l’être et constance dans l’être. Il s’adjoint, comme la plante, l’énergie lumineuse, et son avidité est telle qu’il ne perçoit, du spectre solaire, le violet ni le bleu. Son aventure est aventure de guerre, sa patience « vertu » au sens antique du mot. Il rompt, à force d’âme, le fil de sa gravitation. Son ombre au sol est congédiée. Et l’homme gagné de même abréviation se couvre en songe du plus clair de l’épée.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 4 Mars 2010 à 15:10
    Bruno
    C'est de l'abstraction à l'état pur
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :