• RONDEAU POUR UN WEEKEND A PARIS

     

    Pour la communauté : « Les Croqueurs de Mots »

    A la barre du n°58 M'annette 

    Assises sur le pas de la porte,

    Françoise questionne Marie:

    -Alors, ce week-end à Paris,

    Ca s'est bien passé?

     

     

    A Paris suis allée, rue de la Butte aux Cailles

    Pensais trouver des œufs, entendre des sonnailles,

    N’en ai rien vu, Françoise, que bruyante marmaille.

    Courant dans tous les coins comme de la volaille.

     

    Rue de la Butte aux Cailles, il n’y avait pas d’œufs.

    Ce n’est pas la campagne. A Paris pas de bœufs.

    Mais là sur le trottoir, il y a des malheureux,

    Et sur les murs des tags, pochoirs talentueux.

     

    A Paris suis allée. Rêvé de Butte aux Cailles :

    Un vol d’oiseaux s’égaye, cris dans le ciel brumeux.

    Sur un toit, bien planté, un drôle d'épouvantail

     

    Qui les regarde, sourire en coin, silencieux.

    J’ai marché en rêvant, rue de la Butte aux Cailles.

    Sourire aux lèvres, j’ai croisé des passants heureux.

     

     Je t'emmènerai, Françoise, rue de la Butte aux Cailles.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    18
    Jeudi 30 Juin 2011 à 12:00
    Qu'importe

    Paris! Cette inconnue quelques fois croisée au hasard d'une gare, hagards le plus souvent, j'ai souvenance d'errance nocturne sous les jambes bien campées d'une demoiselle illuminée, de jardins ombragés, de monuments trop vite visités, de métro stressant pour la provinciale que je suis... J'ai adoré cette visite, merci...

    17
    Mardi 28 Juin 2011 à 23:45
    Féline

    une description poétique tout à fait adaptée au charme de cette immense capitale aux petits quartiers...

    merci, bonne soirée

    16
    Mardi 28 Juin 2011 à 07:55
    jardin zen

    comme une comptine ..
    légère et charmante ,
    pour sourire ,
    comme des enfants
    bizzzzzzzzzzen

    15
    Mardi 28 Juin 2011 à 00:34
    Jeanne Fadosi

    La butte aux cailles ... je me souviens il y a longtemps ... Une impression d'être en province, à deux pas du coeur de Paris. Qu'est devenu ce quartier maintenant ?

    Merci de le faire chanter en poème

    14
    Mardi 28 Juin 2011 à 00:01
    Lenaïg Boudig

    Bonsoir Noune. La Butte aux cailles, c'est dans le XIIIe, ça, non ? Il y a encore de nombreux jolis noms comme cela ! Ton rondeau est magnifique et hélas intemporel. Bravo, bises !

    13
    Lundi 27 Juin 2011 à 21:31
    12
    Lundi 27 Juin 2011 à 21:28
    Tricôtine

    je te mets le lien... en plus elle est belle : http://www.linternaute.com/paris/magazine/la-piscine-de-la-butte-aux-cailles-xiiie/la-butte-aux-cailles-xiiie.shtml

    bizzzoux la douche approche pour nous !!

    11
    Lundi 27 Juin 2011 à 21:23
    Tricôtine

    j'irai avec vous rue de la butte aux cailles, ne m'oubliez pas les copines, je veux bien roucouler comme un pigeon juste pour faire le bruit des zoeufs pour aller nager encore un peu à la pistoche de la butte aux cailles !! , presque une comptine mon amie Noune, ça swing tout seul , j'adore !! gros bizzzoux... on a eu un gros boom a l'instant c'est tout noir brrrr !

    10
    Lundi 27 Juin 2011 à 17:54
    pinceaux.en.voyage.o

    toujours aussi poétique...presque même une chanson !

    anne marie

    9
    Lundi 27 Juin 2011 à 14:57
    Marie de Cabardouche

    Léo Ferré de votre texte aurait dit "c'est extra-a-a"et l'aurait chanté en valse...Un plaisir de lecture, merci!

    8
    Lundi 27 Juin 2011 à 14:03
    Hauteclaire

    Bonjour Nounedeb,

    une promenade rêveuse, dans ce quartier du Paris ancien.

    Un poème comme une chanson, que j'imagine facilement en musique et un très beau moment avec toi.

    Gros bisous parisien.

    7
    Lundi 27 Juin 2011 à 12:26
    jill-bill.over-blog.

    Ah les champs et la butte aux cailles... Paris est plus campagne qu'on le croit... Bien joué !  Bonne journée nounedeb.... jill 

    6
    Lundi 27 Juin 2011 à 12:25
    ADAMANTE

    J'aime cette atmosphère à la Farjardie. Merci.

    5
    Lundi 27 Juin 2011 à 11:52
    m'annette

    c'est une très belle destination!

    je l'ai découverte en avril, et j'y ai rêvé.... C'est si loin de Paris, de ce Paris dont on parle! Les habitants sont privilégiés!

    Merci pour cette fraîche participation!

    bonne journée

    4
    Lundi 27 Juin 2011 à 11:08
    Jean-Pierre

    On dirait une chanson !

    Bonne journée !

    3
    Lundi 27 Juin 2011 à 10:20
    Monelle

    Joli ce rondeau pour la Butte aux Cailles !

    A bientôt

    2
    Lundi 27 Juin 2011 à 10:12
    Juntos

    Il y a un temps certain, j'avais dîné "Chez Françoise" rue de la Butte aux Cailles, mais ce restaurant est maintenant fermé je crois. La ferez-vous revenir ?

    1
    Lundi 27 Juin 2011 à 08:19
    Libre  necessite

    Butte aux cailles à Paris, pas la campagne mais un quartier bien calme et verdoyant tout de même . Bises Dan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :