• RENE DE OBALDIA

      Pourquoi donc est-ce un homme qui décrit aussi bien mon homme idéal ?

    Cherche un homme qui n’existe pas

    Beau

    Mais pas trop.

    Doux et rude

    Paillard bien que prude

    Religieux et mécréant

    Peau de vache et bon enfant

    Fleurant le soufre et la lavande

    Végétarien aimant la viande.

    Voyageur et casanier

    Désinvolte et cavalier :

    A toutes les heures qui sonnent

    S’occupant de ma personne

    Aux grands, aux petits soins

    Surtout quand j’ai le rhume des foins.

    Me procurant belle aisance

    Sans éprouver de repentance

    Point jaloux de mes soupirants

    Allons plus loin : de mes amants

    Tant il bénit mon existence !

    Faisant semblant d’être ailleurs

    Quand il m’attend chez le coiffeur.

    M’amenant toujours au théâtre

    Quand c’est Antoine et Cléopâtre.

    Toujours chic, même débraillé

    Même complètement déshabillé

    Froid

    Comme saint Eloi

    Chaud

    Quand il le faut.

    Prônant le pour et son contraire

    Trois mailles à l’endroit trois mailles à l’envers

    N’importe quoi pour me plaire

     

    Bon. De ce pas

    Je vais aller me promener au Bois

    Si quelquefois…quelquefois

    Je rencontre un homme qui n’existe pas.

                 René de Obaldia  « Fantasmes de demoiselles » chez Grasset

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Vendredi 4 Mars 2011 à 22:35
    Mireille

    Je ne connaissais pas cet Olbadia là mais uniquement des poèmes pour enfants. Exigeant cet homme mais son homme idéal n'est pas mal du tout! Bonne soirée.

    12
    Vendredi 4 Mars 2011 à 00:55
    C comme Corinne

    Très drôle ! Il n'existe pas...impossible...

    11
    Jeudi 3 Mars 2011 à 22:51
    Catheau

    Le portrait d'un homme-orchestre, superbement orchestré par un poète plein d'humour. Une trouvaille !

    10
    Jeudi 3 Mars 2011 à 20:53
    Lenaïg Boudig

    Coucou Nounedeb. Délicieux poème, que je ne connaissais pas, ni d'ailleurs Obadia, sauf de nom. Merci d'enrichir ainsi ma culture fort agréablement ! Bises !

    9
    Jeudi 3 Mars 2011 à 18:22
    Lilie-Norlane

    Merci pour cette jolie découverte. Mais ton idéal, vraiment ? Je crois qu'autant de contradictions me déplairait...

    8
    Jeudi 3 Mars 2011 à 16:51
    m'annette

    c'est le Ying et le Yang, cet homme là!

    je ne connaissais pas, c'est bien vu!

    bonne soirée

    7
    Jeudi 3 Mars 2011 à 15:18
    Brunô

    Celui-là, il faudra le fabriquer sur mesure, il n'est pas encore né mais il faut bien rêver, avoir un idéal...

    6
    Jeudi 3 Mars 2011 à 13:45
    Tricôtine

    Coucou Noune !plus j'avançais dans la lecture ... plus la chute m'était évidente c'est bien joli ce rêve pour demoiselle !!! j'ai beaucoup aimé l'équilibre contrasté des qualités requises !!  gros bizzzoux frisquets !!

    5
    Jeudi 3 Mars 2011 à 13:15
    Mamie Claude

    Agréable découverte, as-tu trouvé chaussure à ton pied dans le bois ? pas facile je suppose, alors bonne chance et bisous

    4
    Jeudi 3 Mars 2011 à 12:20
    Anne Le Sonneur

    Une belle découverte ! Merci, Noune, pour ce partage. Anne

    3
    Jeudi 3 Mars 2011 à 11:40
    Jean-Pierre

    Merci pour le partage de ce poème de René de Obaldia que je ne connaissais pas ...J'aime bien  ces oppositions !

    Bonne journée !

    2
    Jeudi 3 Mars 2011 à 10:34
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour nounedeb...  L'homme des bois évidemment, il n'y a que lui pour être ce double Adam.... Joli !  Amitiés de JB

    1
    ABC
    Jeudi 3 Mars 2011 à 09:54
    ABC

    À la recherche de l'idéal !

    peut-elle trouver ???

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :