• RENCONTRE

     

    De Saintonge, on prend le bac vers l’autre rive. Après les grues, si bien nommées, le paysage plat, indistinct, fait penser au rivage des Syrtes. On accoste, on débarque. On se perd un peu. Normal, ici des bouées sont à terre, et les phares sont-ils encore repaire ? Voici une Syrte qui m’accueille. Ce n’est pas une Syrte, c’est Tricôtine, comme une petite sœur. C’est tout simple, et tout chaleureux. Son cœur est dans sa main autant que dans ses mots. Ici les amers sont des tours. On haut, peut-être 20m au dessus du niveau de la mer, les sillages des vignobles, puis les courants de la Gironde, puis la houle des coteaux  de l’autre rive. On rentre, riche de la rencontre. Un médaillon au cou comme sceau d’amitié.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Mercredi 13 Octobre 2010 à 16:06
    Du mobilhome

    non ! je ne suis pas un goéland mais une bête automobiliste... il y en a peu, mais il y a des ponts ! et le plaisir est souvent gâché par les embouteillages :)

    3
    Mercredi 15 Septembre 2010 à 20:26
    Du mobilhome

    Bonjour bonjour, les soeurs de Garonne ! c'est sympa de mettre un visage ! en si vous aimez les Z et les K, eh bien j'en suis ravie, ce sont mes initiales !!!

    pour ma part je traverse la Garonne tous les matins et tous les soirs !

    et profitez de ce beau temps, vous avez bien raison. A bientôt sous le soleil

    2
    Mardi 14 Septembre 2010 à 23:49
    Tricôtine

    je suis une Syrte acquise ....  merci Noune pour ce joli texte, et ta photo sous le soleil de ton chez toi !!! "petite soeur "... hihi ça me plait bien !!!  gros bizzzoux je sors juste  du dédale de la Mazurka ... avec une énorme envie d'y plonger !!!

    1
    Mardi 14 Septembre 2010 à 19:38
    Tit'Anik

    De bien joli mots pour un accueil chaleureux

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :