• REFLETS. 4 Janvier 2012

     

    Se mettre dans le délicieux

    État d’entre-deux

    Où vivre, et mondes flottants.

     

     

    Dans les reflets d’un train virtuel

    Des personnages évanescents

    Irrigués par la fuite de paysages.

     



    Pendant qu’un paysage s’écoule

    Un double remplit inlassablement,

    Entre deux se glisse le vertige.

     

     

    D’autres compartiments

    Des conversations bribes,

    Sons irréels

    Que ne prononcent pas les voyageurs fantômes

    De l’autre côté de la vitre.

     



    Dans le courant des arbres,

    Les étangs des fenêtres,

    S’animent mes souvenirs.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Lundi 20 Février 2012 à 07:40
    Les chemins d'Anne L

    Bribes de vies que l'on aurait pu ne jamais apercevoir, instant où les souvenirs surgissent, entre deux regards croisés... Rencontres de deux mondes.

    Merci, Noune, pour ce poème-là. Anne

    4
    Mardi 7 Février 2012 à 18:47
    Alice

    Magnifique ! par petites touches, l'état second, - le voyage en train y est propice - se dévoile . où tout se mélange, mémoire, présent. Les ondes d'ailleurs envahissent le champ.

    3
    Mardi 7 Février 2012 à 07:51
    libre  necessite

    J'aime aussi ces voyages où je me complais dans cet entre deux. Sans avoir besoin d'une quelconque drogue trouver l'espace d'un instant cette apesenteur. Bises Dan

    2
    Lundi 6 Février 2012 à 15:02
    Catheau

    En pleine France, le pays du docteur Jivago : un rêve blanc bien réel !

    1
    Lundi 6 Février 2012 à 14:51

    Bon lundi.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :