• PIERRE LEPERE

    "Le Locataire de nulle part"  Clepsydre Editions de la Différence

    Enfermé par la nuit

    Dans des périphéries

    De mélancolie bleue,

    Banlieues de féeries.

     

    Il voudrait tellement

    S'abandonner enfin

    Au rouet d'un sommeil

    Perdu dont il a faim!

     

    Testament interlope,

    Monologue voyou,

    Balbutiés sous le ciel

    De lit des antipodes.

     

    Sous les drapeaux en berne

    De cette nuit trop lourde,

    Il se tient immobile

    Dans l'oubli qui le cerne.


    Tags Tags :
  • Commentaires

    7
    Nounedeb Profil de Nounedeb
    Vendredi 2 Août 2013 à 15:39

    A Rouergat: ne ronfle pas trop fort, tu vas réveiller le web qui dort...  :)

    6
    Nounedeb Profil de Nounedeb
    Vendredi 2 Août 2013 à 15:37

    A Lenaïg. Pour la newsletter, essaie de te désinscrire, puis recommencer. C'est ce qu'à fait henri, je crois que ça marche. Oui, Pierre Lepère est publié, j'indique l'édition au début. Dans ce recueil, tous les poèmes sont de 6 pieds!

    5
    Vendredi 2 Août 2013 à 11:11

    Bonjour par ici, Noune. Ah, je crois que je ne dois pas attendre les avis par email de tes nouvelles pages, je n'ai rien vu arriver, pourtant je me suis inscrite.

    Pierre Lepépère est très digne et beau dans ses attentes et ses errances nocturnes, il a été publié ? Il faut nous en dire plus ...

    Bises !

    4
    Henri de Margaux Profil de Henri de Margaux
    Vendredi 2 Août 2013 à 09:42

    Bonjour Nounedeb,

    Trés beau texte, c'est  un bel écrit. J'ai bien recu ton commentaire dont je te remercie et qui m'a alerté. Je me suis donc désinscrit puis aussitôt réinscrit ( j'ai recu le mail de confirmation) je devrais donc être maintenant avisé de tes parutions. Attendons la suite. Bises bien amicales.

    Henri.

    3
    tévi
    Vendredi 2 Août 2013 à 09:15

    Si ce n'est que le sommeil qu'il attend , pas d'inquiétude.

    Si l'oubli des autres le cerne, je lui propose de profiter de ses heures de veille pour danser et chanter  à "tue" tête ça réveillera bien quelqu'un .  héhéhé!!

    Bonne journée  et "temps" qu' j' y suis   Bonne Année!!! 

    2
    Vendredi 2 Août 2013 à 08:27

    Coucou Noune !
    Beau texte "Il se tient immobile dans l'oubli qui le cerne "
    Il va faire encore chaud.. n'oublions pas de boire !

    Bises

    1
    Jeudi 1er Août 2013 à 16:51
    rouergat12

    Bonsoir Nounedeb

    Merci pour ce texte, je vais de ce pas "m'abandonner au rouet du sommeil"

    A+

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :