• OCTOBRE 2013 1

    Poème du jeudi pour    CROQUEURS DE MOTS

    Et chez M'amzelle Jeanne

     

    Octobre mûrit des pommes qui tombent une à une.

    Des figues bien tardives, peu sucrées, éclatent.

    Le muscat bonifie, abrité des oiseaux.

    Dans un grain dérobé, surprenant mes papilles:

    Le jus était vin capiteux.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 4 Octobre 2013 à 14:33

    Coucou Noune, merci de nous faire entrer dans ton jardin, dont je hume les parfums d'automne ! Et ravie de chaparder avec toi un grain de raisin fermenté dans la réserve des oiseaux !

    3
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 15:50

    La liqueur de mûres est aussi capiteuse

    C'est bien octobre qui me l'offre !!!!

    2
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 09:17

    Salut, Rouergat. J'ai eu aussi ce pbm de pseudo. Je ne sais plus ce que j'ai fait. Ignorer, peut-être. Bonne journée à toi.

    1
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 09:05
    rouergat63

    Bonjour Nounedeb

    Belle poésie qu i fini dans les vins capiteux: avec modération bien sûr

    A chaque commentaire EB me demande un autre pseudo ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :