• OCCULTOCCLUSION DE NOUNE.

    Ceci n'était pas une éclipse

    Je ne courais pas l'écliptique

    Ni en occultation, ni sur orbite.

    Juste occlusion.

    Alors comme chez Molière

    Il y eut des clystères

    Mais aussi des mystères:

    Un Prince Persan.

    Me revoici, plus folle qu'avant.


  • Commentaires

    7
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 17:58

    "Qu'en termes galants, ces choses-là sont dites !" Heureuse de vous  savoir délivrée de ces maux d'entrailles.

    6
    Lundi 9 Décembre 2013 à 10:38

    Réponse à Lenaïg. Au cas où j'aurais du être opérée, un jeune chirurgien m'a visitée, plusieurs fois.Il avait l'élégance d'un prince oriental, aussi l'avais-je derechef baptisé " prince persan"...

    5
    Dimanche 8 Décembre 2013 à 10:03

    Oh Noune, j'espère que la voie est libre maintenant et que tes mots vont continuer à s'en donner à coeur joie comme ici ! il m'intrigue, ce Prince Persan ! Gros bisous.

    4
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 21:51

    Tu as repris la route et la plume, plus de bouchons à l'horizon, un souhait pour l'avenir !

    3
    Jeudi 5 Décembre 2013 à 23:21
    Tricôtinette

     A s'en faire péter la boite à ragout.... vive  ta folie!!! Gros bizzzoux

    2
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 20:43

    Tu veux dire que tu as eu une occlusion intestinale ? J'espère que tu vas mieux.

    1
    Mercredi 4 Décembre 2013 à 18:11

    A force de crises vertes qui font franchir la ligne jaune, impossible d'occultocluser le dérapage! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :