• MURMURES

    Mots de tête n° 27

    Vous êtes au pied du mur.(C'est Brunô qui nous y met)

    Que se passe-t-il de l’autre côté ? (Et il demande d'espionner!)

     

    Il y a toujours un côté du mur à l’ombre,

    Il est humide, des recoins sombres ;

    C’est un refuge, un abri,

    Peut-être aussi un alibi

    Pour félonies :

    Mur affreux, symbole imbécile

    D’une humanité rétractile.

    Et puis on veut l’escalader,

    Regarder de l’autre côté

    Là où l’herbe n’est pas mauvaise,

    Elle y est folle : avoine, euphraise.

    Il y a le mur au soleil,

    Les pieds sont nus, joyeux orteils.

    Découvrir le passage, petit pan de mur jaune

    Pour s’évader, que l'on s'étonne.

    C’est un refuge, un abri,

    Peut-être aussi un alibi

    Pour rêveries.

     

    (un jour, je m'achèterai un dictionnaire de rimes...)

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    13
    Mona
    Vendredi 27 Juillet 2012 à 16:45
    Mona
    Nettement plus poétique que mon essai! Je m'incline humblement....
    12
    Lundi 26 Avril 2010 à 19:05
    Mamie Claude
    Dictionnaire ? tu en trouves déjà pas mal, félicitations !!
    11
    Lundi 19 Avril 2010 à 21:23
    fransua
    De l'autre coté de ton mur, as tu vraiment besoin d'un dico de rimes ?
    10
    Jeudi 15 Avril 2010 à 19:01
    Pascale La tricotine
    oui c'est un alibi, un abri, parfois il cache l'horizon, où l'on se cache derrière pour qu'on ne voit notre désarroi, mais j'aime ton mur au soleil, Tricotine les pieds nus, je sens mes joyeux orteils tous ragaillardis !!! merci Noune !! pour ton joli mur abri, ami !! bizzoux

    ps: j'ai fais un tour chez sanchichis avec mon amie d'enfance hier soir tard, on étaient des gamines de 8 ans, que c'est bon.. mais il a fallu les lorgnons pour trouver la chaise miniature devant le pot de colle... cela nous a ramené à nos bras trop courts...et nos quelques années de plus. hihi
    9
    Jeudi 15 Avril 2010 à 16:59
    Parisianne
    Un mur d'ombre et de lumière ! Bien vu ! Amitiés. Anne
    8
    Jeudi 15 Avril 2010 à 12:00
    Jeanne Fadosi
    Tout dépend de l'ardeur du soleil ou de la morsure du froid. Un coin d'ombre peut aussi être fort apprécié, pas en ce moment en Ile de France, je te l'accorde. Quant au dictionnaire de rimes, tu t'en tires très bien sans
    7
    Jeudi 15 Avril 2010 à 09:44
    Brunô
    Tu choisis de voir les deux côtés à la fois, au sommet du mur, le soleil au zénith, pas d'ombre, un éclairage qui prend de la hauteur sur les choses.
    6
    Mercredi 14 Avril 2010 à 17:21
    rouergat
    Bonsoir Nounedeb
    Encore un défi de Bruno que tu exécutes brillamment derrière le mur
    Amitiés
    5
    Mercredi 14 Avril 2010 à 15:03
    Hélène.
    Mais je comprends ton mur à toi, un petit peu plus...
    Je t'embrasse,
    4
    Mercredi 14 Avril 2010 à 14:59
    Hélène.
    Oh, tu aimes Proust! J'admire... Pas foutue d'en lire plus de cinquante pages!
    3
    Mardi 13 Avril 2010 à 23:31
    Hélène.
    Très joli, Nounedeb...
    C'est amusant, tu parles du petit pan de mur jaune comme Sophie,(Hautefort)...
    Ainsi, pour toi, l'autre côté du mur est au soleil?
    Dis-moi: de quel côté du mur te trouves-tu, toi?
    Amitiés,
    2
    Mardi 13 Avril 2010 à 19:28
    Eglantine-Lilas
    reste du coté soleil c'est bien mieux....
    1
    Mardi 13 Avril 2010 à 19:12
    henri Hairabédian
    pas besoin de dico de rime...tu vas beaucoup plus loin. Amitié, hah
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :