• MONDES FLOTTANTS

    Pour le concours de poésie de la Biennale de Lyon, un sonnet sur le thème « Mondes flottants » :

     

              « Mondes flottants »

     

    L’Univers, noir fluide où dérivent les mondes.

    La Voie Lactée, méduse, y tournoie lentement

    Ponctuée de comètes striant ses filaments.

    Nous sommes grains de poussière dans cette étrange ronde.

     

    Les galaxies sont-elles d’immobiles typhons

    Mijotant dans la soupe primordiale gelée ?

    Comme par des oursins sont-elles digérées

    Dans l’antre des trous noirs, sombres monstres gloutons ?

     

    Allongée sur le sable, près de l’eau qui clapote

    Ma pensée se confond à l’Univers qui flotte

    Et dérive, sans frein. La nuit rompt ses entraves.

     

    Le sommeil est venu. Mon esprit, apaisé,

    Ses rêves louvoyant vont au fil de l’étrave

    Vers le Soleil Levant et ses Ukiyo-e.


  • Commentaires

    3
    Lundi 30 Octobre à 20:22

    Belle méditation qui nous entraîne de l'Univers à ton univers... et vice versa ! Aller retours comme des ondes radios...

    Merci

     

    2
    Vendredi 27 Octobre à 16:09

    Un très beau poème, peut-être une méditation où les pensées voyagent du ciel  au rivage comme une rêverie.

    1
    Mercredi 25 Octobre à 11:59
    Merci,Noune,pour cet écho à l'inspiration cosmique et philosophique, comme toujours chez vous.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :