• JAILLI DE L'OCEAN...

    Suzâme et son "Fragment de vie d'un oiseau" m'a donné l'idée de ce texte. Merci à elle.

     

    Jailli de l’océan,

    Phénix souverain

    Pour un nouvel envol.

    Quand tout sera détruit

    Le monde renaîtra

    Du pinceau de Magritte.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    9
    Josette
    Vendredi 27 Juillet 2012 à 16:31
    Josette
    ta poésie comme un cartouche au tableau de Magritte et une conclusion au beau texte de Suzâme
    bon WE à toi
    8
    Lundi 2 Juillet 2012 à 07:27
    C comme Corinne
    Renaitre du pinceau. Un trait appuyé, une touche légère, un délavé. Nous sommes ceci et cela et à nous tous un tableau.
    Magritte nous offre le Monde et son contraire.
    Amitiés
    7
    Mardi 26 Juin 2012 à 05:10
    Suzâme
    Ton écho console mon oiseau qui venait de chuter de très haut et même s'il s'était posé sur un rocher "il n'en menait pas large". Tu es l'espérance. Je publierai ton lien dans la revue de fin de mois. Bisous. Suzâme
    6
    Dimanche 24 Juin 2012 à 17:44
    Carole
    Je ne voulais pas dire du tout que c'était maladroit, Nounedeb, c'était juste une remarque un peu désenchantée : on a tendance à croire que l'art donne du sens à tout, même aux catastrophes, mais sans les hommes, il n'est rien, et son au-delà n'est que notre ici-bas.
    5
    Samedi 23 Juin 2012 à 21:50
    Carole
    Les oiseaux des peintres sont des phénix, que chaque regard fait renaître. Mais "quand tout sera détruit", où seront les regards ?
    4
    Samedi 23 Juin 2012 à 12:20
    Lenaïg
    Bonjour Noune. Sur le superbe tableau de Magritte qui est sur la page de Suzâme, de très beaux mots que tu ajoutes aux siens.
    3
    Vendredi 22 Juin 2012 à 23:09
    flipperine
    comme il est vaste et plein de richesses l'océan
    2
    Vendredi 22 Juin 2012 à 20:33
    Alice
    Oui le peintre a ce pouvoir par la main et l'esprit de recréer le monde.
    1
    Vendredi 22 Juin 2012 à 17:52
    leblogdhenri.over-bl
    Bonjour Nounedeb,

    Bravo, cest merveilleusement bien écrit. Bises bien amicales.

    Henri.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :