• INVITATION POUR UN REPAS VIRTUEL

     

    A la manière de...Chère Eglantine, je t'invite à partager ce repas.

     

    Peindre d’abord une table

    Avec une jolie nappe,

    Peindre ensuite des assiettes,

    Des couverts,

    Et de beaux verres aussi,

    Toutes ces choses utiles

    Aux invités.

    Placer ensuite la table sous un arbre,

    Dans un jardin.

    Se cacher sous la table

    Sans bouger

    Attendre.

    Parfois les invités arrivent vite

    Mais ils peuvent aussi mettre de longues heures

    Avant s’attabler.

    Ne pas se décourager,

    Attendre.

    Attendre s’il le faut en laissant tout brûler.

    Quand les invités viennent,

    S’ils viennent,

    Remplir alors leur verre

    Espérant qu’ils s’assoient.

    Et quand ils sont assis

    Peindre délicatement les mets

    Dans leur assiette

    Peindre tous les parfums,

    Saveurs salées, sucrées.

    Si les invités rient,

    Le repas est mauvais.

    Mais s’ils sourient

    C’est bon signe,

    Signe que vous pouvez

    Tirer tout doucement la nappe

    Et la secouer.

    Pfft, et tout disparaît.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Mardi 6 Septembre 2011 à 00:31
    Tricôtine

    info venue de Quichottine et lien vers forum pour les coms ( essaie en lisant les messages de bas en haut )

    Fabrice a demandé sur le forum de faire des manips qui peut-être vont leur permettre de trouver que faire pour résoudre le problème.


    http://forum.over-blog.com/thread-2709549-645.html?

    10
    Lundi 5 Septembre 2011 à 22:23
    Lenaïg Boudig

    Tour de passe passe tour de magie amuseront la galerie lors du banquet du défi ! C'est bon signe, tu peux signer, Noune, à ta manière !

    9
    Lundi 5 Septembre 2011 à 22:16
    Jeanne Fadosi

    Joli remake de l'oiseau ... et tu me fais penser à un film chinois des années 1970 ou 1980 où il était question d'une noce d'avant l'arrivée de Mao et où les gens étaient si pauvres que la coutume était de servir des mets factices, leurres assez bluffants !

    Avec le temps, je me demande toujours si il y avait un fonds de tradition ou si s'était de la pure propagande.

    Bravo en tous cas et vive ce banquet réjouissant

    8
    Lundi 5 Septembre 2011 à 17:45
    Lilie-Norlane

    Quelle belle idée "cette manière de" ! (mais t"out disparait", vraiment ?)

    7
    Lundi 5 Septembre 2011 à 16:08
    michelaise

    merci noune c'est super !! je vais t'envoyer des lecteurs !

    6
    Lundi 5 Septembre 2011 à 14:55
    Eglantine-Lilas

    et quel est ce lutin qui ose tirer la nappe ? ...j'étais assise à ta table et je me suis bien amusée

    bises

    5
    Lundi 5 Septembre 2011 à 13:59
    ADAMANTE

    Un beau souffle à la Prévert qui fait plaisir à lire.

    4
    Lundi 5 Septembre 2011 à 13:29
    Tricôtine

    Tirer la nappe .... il ne pouvait y avoir qu'un croqueur coquin pour y penser , c'est malin me voilà garnie de bourses juteuses sur les genoux  de quoi ai-je l'air ??? mdr!! Noune ton repas est d'une poésie ..... pas brûlé et goûteux j'adore ! bizzzoux

    ps: veux tu que l'on essaie quelque manip pour te débeuguer les vizzzites ? si oui sonne gaston au téléphon !

    3
    Lundi 5 Septembre 2011 à 09:36
    Martine du JdV

    et l'oiseau, attiré par le miettes, va arriver .... ;-)

    2
    Lundi 5 Septembre 2011 à 09:23
    Monelle

    Un très joli tableau que tu viens de peindre là.... mais pourquoi tirer la nappe ?? il reste de café à servir !!!

    Bisous

    1
    Lundi 5 Septembre 2011 à 09:11
    michelaise

    Oh Noune, qu'il est beau ton "plagiat", au sens noble du mot, "dans le genre de" comme dans les musées, atelier de !! moi  qui avais des amis hier, j'ai envie d'utiliser ton poème avec moi billet, en te citant en lien bien sûr et si tu m'autorises à le faire ?????

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :