• HAÏKU, POUR FINIR BREF

    Puisqu'il faut bien finir, personne ne l'a demandé, mais je tente un haïku (Voir la série: La nuit porte conseil)

     

    Loin des roches importunes

    Marins, par nuit sans lune,

    Que suivre: Astres ou Bêtes?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 17:19
    Baboun

    C'est magique ... comme une nuit sans lune !

    3
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 11:51
    Brunô

    Sous couvert du "manteau de la nuit" tu nous révèles l'étendue de ta poésie ...encore quelques variations et ça ferait un beau recueil.

    Bravo !

    Gros bisous

    2
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 11:36
    Lenaïg Boudig

    Et tu finis en beauté dans l'esprit du haïku ! Merci beaucoup, Nounedeb, pour tes variations bellement inspirées sur le thème du manteau de la nuit. Bises.

    1
    Vendredi 28 Janvier 2011 à 11:26
    Catheau

    Eviter l'écueil en regardant le ciel mythologique : c'est beau !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :