• FACE A LA MER 2

      Ce petit texte encore, pour Suzâme:

    L’envie de sentir encore, dans sa main,

    La barre, qui résiste un peu,

    Lorsque le bateau gîte.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    10
    Dimanche 8 Avril 2012 à 14:30
    gargouille
    Et bien quelle hargne dans la réponse! J'appréciais juste le coté littéraire, pas l'aspect navigateur... Nom d'un sémaphore! Cela étant, je n'ai jamais mis les pieds sur un voilier, effectivement, j'espère qu'un jour peut-être... Homme libre, toujours tu blablabla...
    9
    Dimanche 8 Avril 2012 à 11:44
    Carole Chollet-Buiss
    A lire près coup l'ensemble des commentaires, Nounedeb, j'ai pensé une chose : j'approuve ou je désapprouve ce qui est dit, mais ce qui est merveilleux, c'est justement qu'on puisse écrire quelque chose et que les autres l'analysent, le "réécrivent" ou le prolongent, à leur façon. Publier, sur un blog ou ailleurs, c'est finalement mettre un texte au monde, pour le lancer dans une existence qui nous échappe, comme on le ferait d'un enfant, en somme. Alors, bien sûr, on prend le risque qu'il ne nous ressemble plus, mais il vit !
    Bises, Carole
    8
    Samedi 7 Avril 2012 à 20:22
    Suzâme
    La mer est si troublante lorsqu'elle est tourmenté, lorsqu'elle est calme que le marin, en tenant la barre, maîtrise son cap, le poète son inspiration pour ne pas écouter le chant des sirènes et s'enfuir sur le dos des vagues. Merci de m'envoyer ton textoésie en commentaire. J'aimerais l'ajouter à ma page "Face à la mer. Je salue ta participation. Cordialement.Suzâme
    7
    Samedi 7 Avril 2012 à 19:02
    les cafards
    tes mots sont toujours entremélés avec brio !
    6
    Samedi 7 Avril 2012 à 14:43
    michelaise
    Pas senti en te lisant le "sens" du commentaire qui te met les oreilles en colère ! Ouf... senti par contre comme une nostalgie, une envie de prendre le large, un désir de mer qui ne m'évoque rien (n'ayant jamais navigué !!) mais que je crois comprendre ! il te suffit de louer un petit bateau et de partir faire un tour sur notre Océan d'huile !!! Allez capitaine, à la barre...
    5
    Samedi 7 Avril 2012 à 11:22
    gargouille
    wa j'aime beaucoup "le bateau gîte"! C'est efficace, et ne tombe pas à l'eau
    4
    Samedi 7 Avril 2012 à 08:41
    MAMIECATOU
    je defendsjeami ,moi aussi mon esprit est vite parti en voyage érotique ..c'est trés sain et n'enlève rie nà ton texte ....bon week
    3
    Vendredi 6 Avril 2012 à 18:12
    Carole Chollet-Buiss
    Tiens bon, Nounedeb, cher capitaine, et ne te laisse pas démonter !
    Carole, qui a eu l'absurde curiosité de lire le commentaire précédent...
    2
    Vendredi 6 Avril 2012 à 16:36
    Jeanmi
    Oh mais c'est très, très chaud ce poème à la limite entre érotime et pornographie....
    1
    Vendredi 6 Avril 2012 à 15:04
    Langda
    Passe une jolie goélette, et la proue se redresse ;-) !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :