• DU SABLE

     

    Au platin calcaire vérolé de multiples trous,

    Balafré de profondes entailles rectilignes,

    Succède la nacre blanche des coquilles d’huîtres

    Qui peu à peu s’effrite : du sable.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Lundi 5 Décembre 2011 à 18:28
    Anne L S

    La marche d'un regard, Noune ! Merci profondément pour tes mots. Anne

    4
    Lundi 28 Novembre 2011 à 19:29
    Alice

    J'aime beaucoup cette région, je passe des vacances à Saint Palais. Je reconnais tes platins et les coquilles d'huîtres, qui coupent sévèrement les pieds étourdis !

    3
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 11:21
    Lenaïg

    Bonjour Noune. Où nous entraînes-tu, ce matin ? Dans un monde purement minéral, comme au fond si on était sur la Lune, mais non, nous devons être au bord de la mer, le calcaire, son relief et ses dessins comme des tableaux abstraits et un sable particulier : des êtres vivants ont donné après leur mort leur partie minérale aussi, la plus belle, la nacre, poudre contenant la trace longtemps encore de leur passage sur terre, pour qui le sait, comme toi ! Bises.

    2
    Dimanche 27 Novembre 2011 à 08:57
    Catheau

    Un chemin minéral que l'on emprunte avec vous, Noune.

    1
    Dan
    Samedi 26 Novembre 2011 à 19:07
    Dan

    N'est ce pasce qu'on voit sur la cote de charentes maritimes dans l'estuaire de la gironde? Bises Dan  

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :