• DANS UN PARC AMICAL...

     Le jardin de son enfance / jeu de style chez "Les Impromptus Littéraires":
    Nous vous proposons de nous raconter le jardin (ou parc, le square, le paysage) de votre enfance.
    Mais, nous vous demandons d'écrire votre texte en empruntant le style de votre auteur préféré, un peu comme un hommage (ou une parodie à votre choix).


    Dans le parc voisin presque abandonné

    Deux petites filles ont librement joué.

     

    Grimpant aux arbres, piétinant les girolles

    Cueillant les fleurs, dégustant les corolles

     

    Dans le parc voisin presque abandonné

    Deux petites filles ont bien souvent rêvé.

     

    Se souvient-elle qu’on jouait aux indiennes ?

    Grimpant aux arbres, nous y étions îliennes.

     

    Nous nous étions donné de beaux surnoms

    Qui n’étaient pas encore « pseudos », ah non !

     

    Nous étions persuadées d’être invincibles

    Nous nous sentions prêtes à tous les possibles.

     

    Cachées, nul ne pouvait apercevoir

    Les deux amies qui n’allaient se revoir

     

    Que bien plus tard ; chacune après l’école

    Ayant suivi sa propre farandole…


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    6
    Vendredi 17 Avril 2015 à 15:24

    Tout à fait sympathique, j'aime beaucoup !


    Jean-Claude

    5
    Jeudi 26 Février 2015 à 23:45

    des bons souvenirs qui ressurgissent de cette jeunesse passée

    4
    Jeudi 26 Février 2015 à 08:53

    bonjour Noune,

    un heureux texte où l'on voit les deux petites filles jouer dans l'innocence de l'enfance, c'est magnifique !

    belle journée

    bises

    Alice

    3
    Mercredi 25 Février 2015 à 15:40

    Je suis penaude, je n'avais pas reconnu, Catheau vient de me remettre sur la voie !

    2
    Mercredi 25 Février 2015 à 15:27

    Un Colloque sentimental plus "léger" que celui, si désespéré de Verlaine !

    1
    Mercredi 25 Février 2015 à 15:06

    Bonjour Noune. Je ne devine pas ton auteur préféré mais c'est très joli ce que tu as écrit. Que le plaisir du souvenir prime sur la nostalgie ! Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :