• CHEMIN DES SALINES


    Aller-
    Buissons exangues aux lichens obligés
    Stigmates bruns, lugubres, après raz de marée.
    Os du marais crucifiés par le sel.
    Traces de lapins: leurs chevrotines noires
    Près de douilles laissées par des chasseurs.
    Sur la boue craquelée du chemin
    Les feuilles en rosette de géraniums nains.
    Retour-
    La lumière a changé et mon regard?
    Sur les épines noires, partout
    Des boutons pointent leurs museaux blancs.
    Appels des mésanges en couples.
    Et soudain, dans cet hiver encore,
    Un petit saule trapu en chatons.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    2
    Mardi 30 Mars 2010 à 21:59
    Xavier Gardette
    Jolie promenade. Y étais-je ? Comme si j'avais encore ces impressions sur la rétine...
    1
    Mardi 30 Mars 2010 à 17:07
    rouergat
    Bonsoir Nounedeb
    Belle poésie inspirée par ta promenade aux salines
    Amicalement
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :