• AURELIEN CARTON

    Hors sujet du Défi, ce texte d'un jeune poète, Aurélien Carton, dans "Esquisse d'Incertain" paru chez L'Harmattan.

    Écris à contresens

    Écoute nos silences tu entendras nos peines

    Les flocons du passé débordent de nos cœurs

    La bruine du sursis remplace notre sueur

    C’est le poison de l’aube qui coule dans nos veines

     

    Esquisse à notre égard un geste d’incertain

    Car un œil crevé traque nos mouvements

    En diluant notre sang nous créons les pigments

    Qui colorent les cernes de nos pâles lendemains

     

    Rassemble tes pensées

    Tisse ton paysage

     

    Nos ruines soutiennent encore les racines de l’espoir

    Des embruns d’encre sèche ternissent nos regards

    Nous brisons des miroirs juste pour le partage

     

    Dessine sur ton front une forêt de verre

    Où s’esclaffent les rayons d’un soleil transparent

     

    Les songes sont des sentiers

    Les siècles des instants

     

    Pour ceux dont les sanglots enfantent des rivières

     

    A l’abri du mensonge parle avec ta conscience

    Les murmures du Monde crèveront tes tympans

    Les feuilles sont déchirées et les stylos fuyants

     

    Si tu le peux encore écris à contresens 

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    12
    Mardi 27 Décembre 2011 à 14:38
    david

    Salut à vous,

     

    Je suis fan de ce monsieur Carton, et très content de trouver un poème de lui par ici. Je me demandais s'il continuait d'écrire... En tout cas je vai faire un petit tour plus loin sur ce blog, voir où je peux laisser un autre petit mot sous les votres pour vous remerciez d'exposer les siens :)

    11
    Elo
    Mardi 1er Novembre 2011 à 12:03
    Elo

    Bien sur, mais pour l'occasion ! ;) Bisous

    10
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 10:08
    Lenaïg

    Hors sujet, Noune ? Je ne trouve pas ! Merci à toi de nous faire connaître ce poème. Bon dimanche, à bientôt ici ou là sur OB, bises.

    9
    Dimanche 30 Octobre 2011 à 08:53
    Langda

    Vais-je écrire à contresens en affirmant qu' "écris à contresens" est une expression très consensuelle ?

    8
    Samedi 29 Octobre 2011 à 16:15
    Jeanne Fadosi

    Je ne le trouve pas du tout hors sujet ce poème qui invite à écrire à contre-sens du murmure du monde. Ce murmure ne nous parvient-il pas, confus le plus souvent, par les médias ?

    Belle découverte !

    7
    Samedi 29 Octobre 2011 à 09:39
    Catheau

    Etre sourd au tumulte du monde pour entendre le murmure de l'Autre. Je comprends, Noune, pourquoi vous aimez ce poème.

    6
    Vendredi 28 Octobre 2011 à 12:28
    Enriqueta

    C'est très beau et c 'est ce qu'on aimerait lire dans les médias.

    5
    Elo
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 19:31
    Elo

    Tu dis hors sujet ? Ce beau poème pourrait s'adresser à un journaliste !!! Et il n'y a pas plus dans le sujet !!! Bisous

    4
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 18:40
    Mimi des Plaisirs

    Merci pour ce poème partagé: il a une forte résonance, il est grave.

    3
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 14:39
    Hauteclaire

    Un très beau poème sur l'écriture de notre monde dans nos âmes

    Merci Nounedeb pour cette découverte, car s'en est une.

    Bisous

    2
    Jeudi 27 Octobre 2011 à 10:45
    Thès

    Ce poème est renversant.

    Merci pour ce magnifique partage.

    Bonne journée.

    1
    Dan
    Mercredi 26 Octobre 2011 à 09:47
    Dan

    Magnifique poème, en parfaite résonnance avec mes silences. Merci. Bises Dan

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :