• ARCHIPEL AVRIL 2011

     

    Au pied de l’archipel* de feuilles et de fleurs

    Viennent mourir

    Les vagues sèches et mortes d’un labour oublié.

    Archipel anarchique où je ne saurais tondre.

    Pourquoi faucher la tige haute des roquettes en fleurs

    Redevenues sauvages, promesses de salades.

    Où les menus oiseaux, et les gros,

    Trouvent couvert et gîte.

    Dans la mousse fleurie d’un petit cerisier

    J’ai dérangé l’un d’eux.

    Le poirier tôt fané dresse

    Dès à présent ses petits fruits.

    Le pommier s’épanouit. Malgré le poids des ans,

    Sa floraison vibrant de roses

    M’émeut d’une sensualité adolescente.

       *L’archipel. Nom que je donne à ce bout de terrain semi-sauvage où je récolte surtout de l’inspiration.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Jeudi 7 Avril 2011 à 19:33
    Mamie Claude

    En fait nous sommes comme ton pommier, épanouies malgre le poids des ans, enfin je parle pour moi. Gros bisous et merci de ce romantique partage. Gros bisous

    2
    Mardi 5 Avril 2011 à 16:22

    Belle inspiration printanière...nouvelle jeunesse

    Gros bisous Noune

    1
    Mardi 5 Avril 2011 à 10:56
    askelia

    chacun a son jardin secret... :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :