• AOUTATS

    Les aoûtats repus terrassés par le froid

    Ont déserté enfin les herbes du jardin :

    Les premières fraîcheurs ont eu raison, je crois

    Des hôtes invisibles qui me piquaient sans fin.

    Moins de prurits putrides – il reste les moustiques.

    J'espère que les poissons, dans la réserve d'eau,

    Dévoreront les larves de ces bêtes iniques

    Et que pour quelque temps encore il fera beau.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Dimanche 31 Octobre 2010 à 17:47
    Aralf

    ça prouve qu'il est difficle de tout avoir : le beau temps, la chaleur et la tranquilité de notre peau !

    Aralf

    http://les-jardins-d-aralf.over-blog.fr/

    10
    Vendredi 29 Octobre 2010 à 15:51
    Sébastien Clivillé-H

    Tout à fait. mais je n'ai pas tous les codes.

    Roger.

    9
    Vendredi 29 Octobre 2010 à 13:37
    Sébastien Clivillé-H

    On va pouvoir  se rouler dans la rosée !

    8
    Vendredi 29 Octobre 2010 à 09:51
    Catheau

    Rouget ou vendangeon/ Tel est le trombidion/ Ce méchant aoûtat/ Qui l'été vous gratta. Merci pour ce texte qui fait exister en poésie cet arthropode si méprisé !

    7
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 20:41
    Moog

    coucou Nounedeb :D

    6
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 19:46
    Tricôtine

    une gourmandise écologique Noune, faut bien qu'elles se nourrissent toutes ce petites bêtes... viens donc vers mon donjon il fait beau il fait bon, et les drozophiles se gavent de jus bon !!! il font la brasse coulée avant de devenir ivres de nectar !!! quels pochards !!  bizzzoux ma Noune !!! bon appétit a tes poissons !!

    5
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 17:25
    Jean-Pierre

    Que dire ...

    sinon le plaisir

    de te lire !

    4
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 14:47
    harmonie37

    Oh oui encore un peu de soleil, je l'aime tant, mais brrr, quel froid.

    Bisous

    3
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 14:01
    Lenaïg Boudig

    Bonjour Noune. Je suis venue dans ton jardin et je me réjouis avec toi. Tu sais, j'ai l'impression que les insectes auront ... notre peau ! Ils croissent plus vite que nous, ils mutent, etc ... Tant mieux que c'en soit fini des aoûtats, ces arachnides rouges minuscules (mais brrr) qui de plus en plus nous empêchent de nous asseoir ou nous coucher dans l'herbe. Quant aux moustiques, j'en ai un chez moi en ce moment et je l'aurai un jour (mais pas d'insecticide). Je m'assois pour regarder les poissons ! Bise à toi.

     

    2
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 12:10
    Olivier de Vaux

    Savez-vous chère amie, qu'un bel alexandrin

    Donne à vos poésies une belle chute de reins.

    1
    Jeudi 28 Octobre 2010 à 08:27
    jill-bill.over-blog.

    Bonjour nounebed.... Un bon hiver vendra à bout de ces bestioles...allié aux carpes de bassin !!  Merci à toi pour ce jeudi poésie...  de jill, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :