• AOUT 2013. CHAISE-LONGUE SOUS LE FIGUIER

     

     

    J'aime ce vent qui joue à l'orchestre:

    Le son rugueux des feuilles de figuier qui se frottent,

    Celui du maïs, derrière le roncier, ample, coulé, itératif,

    Qui s'amenuise, comme fait la pluie de l'arroseur.

    Au loin, est-ce la mer ou simplement bruits de feuillages?

    Le linge au soleil agite sa danse molle ou folle

    Au son flûté d'oiseaux méconnus.

    Deux papillons.

    Comment font-ils pour remonter au vent?

    Et d'où vient cette libellule?

    Enigmatiques volatiles silencieux et vifs …


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    5
    Mardi 10 Septembre 2013 à 18:34

    Dans l'alanguissemnt de la chaise longue, une Noune aux aguets du monde solaire. J'aime beaucoup.

    4
    Jeudi 22 Août 2013 à 09:39
    rouergat12

    Bonjour Nounedeb

    Trés beau texte qui s'écoute

    3
    Mercredi 21 Août 2013 à 07:44

    Bonjour Nounedeb,

    La brise estivale t'a inspiré un très joli texte. j'aime beaucoup.

    j'ai apprécié également ta vision du livre, de la lecture de l'article précédent.

    Merci pour ce partage très agréable

    Bonne journée à toi

    Martine

    2
    Nounedeb Profil de Nounedeb
    Lundi 19 Août 2013 à 14:24

    Si tu viens au sud de la Seudre, tu verras au moins la réalité du roncier!

    1
    Lundi 19 Août 2013 à 14:08

    Bonjour Noune. Joli, joli, je vois et j'entends tout grâce à toi, j'ajoute les odeurs et les parfums. Bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :